Finance Assurance.info

Un site qui parle finance, assurance, crédit ...

Assurance décès, attention aux trompes-œil

Rédigé par La rédaction - 19 novembre 2013 -

Vos n'avez pas les moyens pour prendre une assurance vie, défiscaliser n'est pas dans vos priorités, mais vous souhaitez offrir à vos proches une aide dans le cas où votre décès surviendrait, cette assurance peut vous intéresser. Attention toutefois aux évènements garanties.


Les assurances qui encadrent la mort et permettent de soulager vos proches sont nombreuses, nous avons abordé le sujet dans cet article, aujourd'hui nous vous proposons de mieux comprendre l'assurance décès qui permet à vos proches de recevoir un capital.

Si votre conjoint ou encore vos enfants dépendent de vous financièrement, il faudrait prévoir les risques et les conséquences d’une disparition qui peut survenir brusquement pour les protéger et leurs éviter les trop nombreuses difficultés qui peuvent survenir. Cette option est souvent considérée si vous ne laissez pas derrière vous un patrimoine important.

La solution la plus simple et la plus efficace reste encore la souscription à une assurance décès. L’assureur versera donc une somme, un capital important aux personnes, qui ont été désignées à la signature du contrat, dans le cas où vous décédez. Pour ce faire, il vous faudra cotiser une certaine somme d’argent qui reste relativement moindre. Il faut cependant rester vigilant quant aux évènements couverts.

Analysez votre contrat avant de le signer !

En effet les couvertures les plus basiques ne couvrent que le décès dit accidentel et rentreront en jeu que si la disparition de l’assuré en question survient soudainement et est causée par un évènement extérieur. Dans ce cas, cela exclut les maladies ou encore les accidents, tant cardiaque que cérébral.

Le souci est donc que ces assurances vous offrent des couvertures étroites et donc insuffisantes pour la protection de votre famille car cette dernière ne sera pas obligatoirement indemnisée si la nature de votre disparition n’est pas prise en compte par les garanties de l’assurance. Bon nombres d’évènements ne sont pas couverts, notamment le suicide durant la première année de souscription, abus de drogues, stupéfiants, attentats ou encore mouvements populaire. Certaines assurances exclut aussi les sports à risque ou encore la conduite d’avions. Pour ces cas spécifiques, il existe des assurances bien définies.

Comparez pour économiser

Pour le budget, les assurances décès accidentel sont moins chers que les assurances toutes causes. Mais vous pourrez trouver ces deux assurances au même prix si vous faîtes jouer la concurrence.


Les commentaires sont fermés.