Finance Assurance.info

Un site qui parle finance, assurance, crédit ...

Gros plan sur l’assurance dommage ouvrage

Rédigé par La rédaction - 23 juin 2014 -

L'assurance dommage ouvrage s'adresse aux maîtres d'oeuvres, aux constructeurs non bâtisseur, aux promoteurs immobiliers. Certains particuliers peuvent aussi souscrire cette police d'assurance, mais les coûts relativement important pour les non-professionnels sont un frein.

Il est primordiale d’avoir une assurance dommage ouvrage si vous êtes en projet de construction d’une maison. Elle offrira une couverture pour les dommages en cas de  sinistre de nature décennale sur le site de construction. Elle assure aussitôt l’ensemble des coûts de rétablissement des dommages physique occasionnés lors des travaux et cela sans franchise.  

Il est essentiel de faire mention que l’assurance dommages ouvrage est exigée pour toutes nouvelles constructions.

Les dommages arrivant fréquemment sur les sites de construction, cette assurance a pour but de garantir la rétribution et le rétablissement de ces désordres sans avoir à attendre les décisions judiciaires.

Mode d’application de l’assurance

Suite à une expertise unique, l’assureur procède aux travaux de rétablissement. Après cela, il peut choisir de se confronter aux responsables des sinistres observés. Normalement, l’assurance dommage ouvrage est valide pendant un laps de temps spécifique. Elle ne l’est plus à la fin de la garantie décennale. Elle couvre tous les dommages physiques qui mettent à risque la résilience de la construction.

Le propriétaire ayant lancé le début des travaux est le premier à être assuré. Néanmoins, les futures propriétaires ont aussi la possibilité de jouir de cette assurance sous condition que la garantie décennale est toujours valide.

Elle est principalement utile si des dommages sont occasionnés. L’enquête sur la cause d’un sinistre prend du temps alors que le titulaire d’assurance doit être dédommagé rapidement. Le point fort de cette assurance c’est qu’elle débourse les frais de dédommagement sans connaitre le ou les responsables.

Les points faibles de cette assurance

A l’image de tous les contrats d’assurance professionnelle, cette assurance comporte aussi des exceptions. Il est donc nécessaire de bien consulter le contrat avec de le signer.

Exemple, l’assurance dommages ouvrage ne garantit pas les dommages occasionnés par l’assuré. Idem pour les dégâts suite à un incendie, un attentat, un cyclone, etc. Cependant, l’assuré doit informer son assureur s’il souhaite augmenter la garantie de son assurance.

Les commentaires sont fermés.