Finance Assurance.info

Un site qui parle finance, assurance, crédit ...

Assurance vie et assurance décès : faire la différence

Rédigé par La rédaction - 22 novembre 2013 -

L'assurance vie et l'assurance décès prêtent souvent à confusion, cependant ce sont des produits très différents, explications dans cet article.

Nous continuons notre dossier spécial sur l'assurance décès, en vous proposant aujourd'hui un article de fond qui marque la différence entre l'assurance vie et l'assurance décès. Retrouvez nos précédents articles ici et ici .

De nos jours, les assurances vie connaissent des jours heureux et sont souscrites par bon nombre de personnes même si la réglementation tant à évoluer. Il est cependant important de différencier une assurance vie et une assurance décès. Nous faisons donc le point ci-dessous pour mettre les choses au clair.

L’assurance vie

Ce type d’assurance comme son intitulé le précise, met la vie au centre même de l’assurance. Cette assurance permet à l’assuré de faire un placement financier qui est conditionné par la vie de ce dernier. Cette assurance prend donc en considération ce qui peut se passer tout au long de la vie de l’assuré et considère aussi l’éventualité du décès, la fin de la vie. C’est pour cela qu’il est primordial de faire la différence entre ces deux types de contrat très distinct ; l’assurance vie en cas de vie et l’assurance vie en cas de décès.

L’assurance vie en cas de vie

L’assuré verse des primes à l’assureur qui lui, versera sur une base régulière des intérêts et lui règlera les primes liées à l’intérêt à une date fixe, plus fréquemment au moins 8 mois après la conclusion du contrat. Dans ce cas, on parle plutôt de placement financier, bien que cela reste un contrat d’assurance.

L’assurance décès

Ce type d’assurance est surtout fait pour la prévoyance du futur ; que va-t-il se passer après la mort de l’assuré ? Elle permet donc d’assurer l’avenir de sa famille et de ses proches en organisant sa succession. Elle peut aussi être souscrite pour garantir un prêt immobilier. La cotisation est faite par l’assuré et suite à son décès, l’assureur reverse une certaine somme d’argent définie par le contrat aux proches de ce dernier.

Les commentaires sont fermés.